Connexion | Inscription


Les heures sont au format UTC


Nous sommes actuellement le Mar Mars 26, 2019 5:01 pm




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Récit] Au coeur du tourment
MessagePublié: Mer Juin 08, 2016 5:36 am 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 20, 2013 3:01 pm
Messages: 126
-Je vais revenir promis

Court court tant que tu le peux encore. Chaque foulé est importante alors court! Ne t'arrête pas sinon ton coeur arrête de battre! Il frappe mes tempes. Il m'étourdit. C'est infernal. Continue! Courir pour ma vie, mais surtout pour la sienne! Ne t'arrête pas, même si mon sang me brûle, même si mes muscles me trahissent continue! Je dois continuer pour elle, car elle a besoin de moi aujourd'hui! Je dois les trouver, je dois le trouver! Même si ma vie est en danger je lui dois bien ça! Je l'ai perdu une fois pas deux! Tiens bon par tout le corps tiens bon. Je vais trouver de l'aide, je vais revenir, mais tiens bon pendant se temps. Fait cela pour moi, pour ceux qui te son cher.

Je grimpe sur un toit. Je regardes au loin cette cité effroyable qui s'étend. Elle me dégoute, Je ne sais pas a quoi ressemble l'extérieur de se dôme, mais elle me dégoute, me rebute. Luminis est pire qu'une jungle... Et tout les fauves veulent me trancher le cou. Il est temps d'affronté tout cela. Temps de sortir de l'ombre ou je me suis trop longtemps caché. Je vais trouver, pour nous deux, pour te sauvé....

Me cacher, mais chercher et trouver de l'aide. Je dois rentrer chez elle. Chez nous! J'aurais de quoi écrire. Je dois écrire, je dois les prévenir de se qui se passe. Pourquoi suis-je incapable de parlé c'est idiot aujourd'hui! Secoue toi ne pense pas à sa ce n'est pas pertinent. Pense à elle.

Tien bon je t'en prie. Ne quitte pas si tôt et si près de tes buts...

Néraï fait qu'il reste quelque chose à mon retour...

-Pitié

_________________
Image
Fut:Zaella M


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Récit] Au coeur du tourment
MessagePublié: Ven Juin 10, 2016 5:01 am 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 20, 2013 3:01 pm
Messages: 126
L'heure tourne, sa lui en prend du temps! Qu'est-ce qui prend tout se temps, le temps est un luxe que ni elle ni moi n'avons. Le soleil se couche, déjà! Ça fait des heures!

Je tourne mon regard sur le captif. Je ne peux m'empêcher de me demander se que tu lui a dis. Qu'est-ce que tu as fait pour la mettre dans cette état! Et surtout pourquoi, elle ne mérite pas ça enfin! Si elle ne s'en sort pas tu seras seul responsable pour moi.

Les marches grinces, je soupire de soulagement. L'attente qui ma semblé duré une petite éternité est terminé. Enfin de retour j'espère que cela apporte aussi un lot de bonne nouvelle... j'en ai assez des mauvaises. Je m'approche de la porte pour l’accueillir. Dès ses premiers pas dans la chambre je ne déchiffre pas bien l'expression sur son visage. Bonne ou mauvaise nouvelle....

Elle libère notre captif? Pourquoi? Elle me dit que sa ira, de lui faire confiance... mais pourquoi? Pas le temps pour les explications et je ne peux pas suivre. J'enrage à me sentir si impuissant. Pas le temps d'argumenter qu'ils sont partis me laissant seul dans la pièces. Je rejoins le lit et mis allonge.

Voilà encore un long moment à attendre...

_________________
Image
Fut:Zaella M


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Récit] Au coeur du tourment
MessagePublié: Mer Oct 26, 2016 5:07 am 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 20, 2013 3:01 pm
Messages: 126
Encore se damné cauchemar… combien de fois devrais-je revivre cet enfer avant que le temps n’efface à ma mémoire se calvaire. Combien de fois l’hystérie me prendra au cœur de la nuit et du jour parce que j’ai eu le malheur de m’assoupir!

Et combien de larmes devrais-je encore verser…?

N’est-ce pas déjà assez pénible que de devoir appréhender ma vie sans lui. De devoir faire le deuil de sa présence. Qu’il faut que je le revoie, agonisant au creux de mes bras, dans cette maison tombant en ruine. Que je revois toutes ces pattes et ces corps monstrueux étaler de leur long tout près. Que j’ai encore l’odeur infecte de leur sang, du nôtre et de la brume mortelle des collines de Fang. Ce même sang que je vois encore sur mes mains en me réveillant comme si je ne l’avais pas lavé. Que j’ai l’impression de me réveiller sous ces décombres, car la fatigue m’avait vaincue. Éveiller par cette eau qui gouttait dans ma nuque, mon visage contre la terre sèche de ce lieu désolé. Et réaliser que ton cadavre était toujours là et qu’il ne bougerait plus jamais. Et ce sentiment de culpabilité de t’avoir laissé derrière moi sans plus qu’une prière comme obsèques.

Et encore combien de cris…?

Hanté par les horreurs qui n’avaient de cesse de sortir de la boue et des mares du marais? De ces choses qui m’ont tailladés et tirés jusqu’à manquer me noyer dans cette eau repoussante et presque gélatineuse tant elle n’avait plus la consistance aqueuse de l’eau. Manquant me faire vomir les rares repas que j’avale quand je repense aux sons écœurants qu’ils émettaient, mélange de chair se déchirant et de bruit mouillé, quand ce n’était pas strident ou caverneux.

Et quand arriverais-je à reprendre le contrôle…?

Pourrais-je arrêter de regarder chaque coin de rue de Luminis comme une embuscade? Chaque fois que l’on me hèle comme une sentence? Pourrais-je un jour retrouver mon calme? Ma paix? Arrêter ces stupides bégaiements et ses tremblements? Me réapproprier mon corps et mon esprit?

Était-ce de la folie que de faire cela? Était-ce fou de se lancer là-bas? Mais je le devais non?

Les idées claires ne sont pas mon apanage du moment. Tout se percute dans ma tête, mes idées, mes projets, ce que je pensais savoir de ce monde, ce que je voulais espérer de ce monde. Tout ça est parti en même temps que lui. À croire qu’ils sont tous condamnés à mourir. Est-ce la une de mes sentences? Est-ce là mon fardeau? De perdre ceux que j’aime, car le but est plus important? Car ce que je veux prime moins que ce qui doit?

La seule chose qui est sortie intacte de tout cela ; c’est ma foi. Tu me protège encore je le sens bien. Ils ont abandonné, mais pas moi. Je dois faire ces sacrifices, je dois briller dans l’obscurité. Et un jour, oui un jour je pourrai enfin me reposer, je pourrais fermer les yeux et me laisser emporter par l’éternité. Je pourrais voguer en toute tranquillité jusqu’à l’aube nouvelle, mais ce jour n’est pas arrivé. Et en attendant ce jour, je devrais encore continuer.

Continuer peu importe ce qu’il m’en coûte ou ce que je devrai sacrifier. L’espoir ne mourra pas tant que je pourrai encore bouger, tant que je pourrai encore parler, tant que je pourrai encore respirer. Et encore après moi l’espoir vivra, dans mes notes, dans mes livres, dans mes fioles. C’est un lège.

Attends-moi de l’autre côté, même si cela doit prendre une petite éternité. Un jour, oui un jour nous serons à nouveau réunis. Mais avant comme tu me l’as dit… je dois continuer.

_________________
Image
Fut:Zaella M


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Les heures sont au format UTC


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
cron