Connexion | Inscription


Les heures sont au format UTC


Nous sommes actuellement le Mar Août 14, 2018 11:09 pm




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Retour subjectif sur près de 10 ans d'Elechos
MessagePublié: Lun Mai 28, 2018 9:50 am 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 19, 2009 2:38 am
Messages: 1723
Ce post n’a pas vraiment d’objectif précis. Disons que j’avais envie, et besoin, de l’écrire. C’est un retour sur 9 ans d’Elechos. Il abordera différents aspects (négatifs, positifs, etc). Je l’écris à la première personne : l’avis n’engage que moi. Si Wad a envie d’écrire, il le fera. Je répète donc : ce n’est que mon ressenti :)

Eh oui ! Si le mod a ouvert ses portes en 2012, sa conception a débuté il y a bientôt dix ans. Voilà qui fait un bout de chemin. A l’époque, Rayven, Waduke et moi-même revenions d’un projet avorté de module Nwn2 : Ghal-Maraz, le marteau de Sigmar. C’était un module centré sur l’univers de Warhammer Fantasy, déjà axé sur les intrigues urbaines et conçu comme du survival horror. Avant cela, notre trio sévissait sur notre module Nwn1 : Les Royaumes frontaliers, et avant cela encore sur Vampire la Mascarade : Redemption et son méconnu mode Game Master. Tout cela aura un intérêt dans mon petit topo, sinon, je ne vous embêterais pas avec ! Sacripans !

Sur Vampire, Wad et moi-même en particulier nous sommes entraînés à tisser des intrigues, mais aussi à élaborer une ambiance, à instiller une atmosphère. Le jeu est difficile à décrire, a fortiori pour ceux qui ne connaissent que les Nwn.

Image
Rare photo de moi-même, Waduke et Rayven

Disons que l’échelle était sacrément moindre (à peine quelques dizaines de maps, au plus, une poignée de PJ, un seul DM. Du coup, on se concentrait vraiment sur chaque individualité ainsi que sur l’atmosphère.

Elechos : le voile noir est né un peu au hasard. On avait joué à la première version du mod Elechos (pas le voile noir, donc) sur Nwn2 avec Ray et Wad, et on avait trouvé l’idée d’un mod dark fan bien cool. Ca changeait vraiment des sempiternels RO avec leurs très méchants Cyric ou Baine et leur zentils Tyr et Ilmater (grossière caricature, mais c’est pour donner une idée). Après la fermeture d’Elechos, il se trouve que le staff a confié à Ray les clefs du module. Décision a été prise de réécrire l’univers à notre sauce, et d’opérer des modifications techniques. Tout cela a pris trois ans. Pour l’univers, je suis parti sur un trip en grande partie influencé par Stephen King (pour le côté western post-apo, comme dans “Le Fléau” ou “La tour sombre”) Philip K. Dick (pour la touche dystopique et l’atmo), Orwell (le KA), Lovecraft (les cultes indicibles) et Arcanum (pour beaucoup de choses ^^). Et en 2012, le mod ouvre donc ses portes.

Les premiers temps, les joueurs affluent et c’est un massacre. Ce que je découvre tardivement, c’est qu’il y a un équilibre à trouver entre respect de la cohérence de l’univers et fair-play envers les joueurs. Pour donner un exemple, un personnage-joueur entre dans la caserne de la milice et demande à s’engager. Il le fait, selon ma perception, en mode YOLO. Le milicien de garde lui sourit, lui demande de se retourner un moment, et lui loge une balle dans le genou, provoquant l’hilarité de ses collègues. Pas de milice pour ce PJ, et une bonne grosse infirmité à jouer. Au niveau de l’univers, c’est cohérent, pas de souci. Au niveau fair-play, un peu moins. De la même manière, les pnj “de faction” n’étaient pas forcément les plus sympas et réglos envers les PJ. Je me souviens avoir écrit un post pour prévenir que les “confieurs de missions” pouvaient avoir leur propre agenda et trahir les PJ si nécessaire. On parle là des premiers PNJ de faction qui donnent du boulot aux nouveaux PJ réfugiés. C’était Elechos première mouture… on tournait à pas mal de PJ, c’était encore la grande heure de Nwn2, et j’ai personnellement chassé des joueurs et joueuses comme ça :-).
Ce vieux meme de la section flood illustre ça :

Image


Cet équilibre cohérence fair-play est toujours difficile à trouver, et reste un des points fondamentaux pour s’amuser. Trop de respect pour l’ordre de l’univers, et les joueurs en pâtissent. Trop de fair-play, et c’est la logique de l’univers qui vrille, et le staff qui se démotive. Ce type de fair-play intervient partout, tout le temps. Pour quelle autre raison un membre d’une faction bien installée et secrète confierait-il la moindre mission à un-e misérable réfugié-e ?

Il y a ensuite eu une phase (après départ de pas mal de joueurs et joueuses) où du côté du staff, la balance a trop penché du côté du fair-play. Et, je serai transparent là-dessus, puisque l’exercice l’exige, vous (une partie de la communauté, pas tout le monde) avez votre part de responsabilité, même si la faute nous en revient dans la plus vaste mesure. Certain-e-s, après avoir pu conserver leur PJ longtemps souvent, ou parfois même avec un nouveau perso, se sont mis à rager / whine / bouder / quit pour le moindre pet de travers. Bien sûr, c'est facile à dire de ma place. Pour eux, ce n'est pas un pet de travers, c'est même apparemment super important. Mais bon. Ca reste du role-play, et dans ma conception, on ne joue pas à Elechos pour "gagner", mais pour développer un arc narratif et s'amuser. "Mon PJ perd un item précieux ? C’est une honte absolue ! Mon PJ se fait couper la barbe en public ? Salopard, je reviendrai plus jamais ! Mon PJ a défié la maison Draconis et a été tué RP ? Laissez-moi exprimer ma frustration de manière adulte en chouinant et hurlant partout où je peux." Mine de rien, ça use, à la fois les nerfs et le moral, et on a fini invariablement par soit décrocher du mod, en ce qui me concerne, soit anticiper les rages et laisser faire des choses invraisemblables, qui pour certaines ont toujours un impact sur le jeu ou les PJ d’aujourd’hui. Bien sûr, c’est de notre fait : on ne devrait pas se laisser dicter notre comportement. On a réalisé cela tardivement, et décidé que dorénavant, ça n’entrerait plus dans la balance.

En parallèle, les fiches des PJ n’ont pas été jouées. Pas vraiment. Pas fidèlement. Les personnages sociaux ont été défavorisés, puisque les costauds (techniquement) qui se sont en plus permis un charisme neutre, voire charisme négatif pour certain-e-s, n’ont pas eu à jouer les répercussions. Pas vraiment. Pas pour de vrai. Tandis que les PJ sociaux / fair-play, eux, ont bien dû assumer un build pourrave. Rajoutez à cela une relative “tolérance” à l’égard des chouineurs, et vous obtenez une injustice profonde : les pj axés role-play et joués par des personnes fair-play étaient clairement défavorisés.. C’est évidemment de notre faute, à nous, staff.

Personnellement, je trouve ça pas mal démotivant. Pas vous ? Ah bon.

Autre point litigieux, celui des bans et des joueurs-joueuses qui n’ont rien à faire sur Elechos. Je parle ici de rares personnes n’étant vraiment pas faites pour jouer, ou animer sur ce mod (et probablement sur les autres aussi). La politique d’Elechos a trrrrrès longtemps été de ne pas bannir, voire même de ne pas sanctionner. Le résultat a été simple, des joueurs sont partis à cause de malveillant-e-s. Moi-même j’ai dû me forcer pour continuer à me connecter quand je voyais certains trublions sur la liste des présents. Je parle ici de cas exceptionnels, pas des rageux ; de personnes qui soit veulent tout détruire / casser / abhorrent profondément tout le monde, soit qui prennent un malin plaisir à mentir / manipuler / jouer au Petyr Baelish du pauvre sur Elechos,

Image

soit d’ex membres staff dont le comportement n’a pas été très clair. La malveillance, c’est, je crois, le mot que je retiens pour les anti-joueurs. C’est de toute évidence trop tard, et il y a encore, selon moi, quelques cas qui posent problème.

Côté recrutement et assistance portée au staff, Wad et moi avons clairement beaucoup à nous reprocher. On connaît notre univers, et il se trouve qu’il n’y a quasiment rien d’écrit en section staff de plus que ce qu’on trouve en bg public. Autrement dit, les DMs s’arrachent les cheveux pour à la fois respecter la cohérence, et tracer leur propre voie. Il aurait fallu composer un BG “secret” privé, peut-être sous la forme d’un autre wiki. Toujours est-il que dans 90% des cas, la sauce n’a pas pris. Après, il y a aussi eu quelques grosses erreurs de casting, mais ça, c’est une autre histoire.

Voilà pour le retour sur les aspects les moins drôles d’Elechos. Après, en près de 10 ans, je dois dire que j’ai connu d’excellents moments, du début à… maintenant. Je sais que je peux paraître un tantinet sombre, mais j’ai pris et continue à prendre beaucoup de plaisir à vous animer.

Que ce soit lors d’animations “à grande échelle”, impliquant une demi-douzaine de joueurs ou plus, ou des simples échanges “d’ambiance” entre un pnj de garde et un pj, je me suis retrouvé pris de fou rire ou juste impressionné bien plus de fois qu’il m’est donné de me souvenir. Pour beaucoup, votre imagination, votre capacité à incarner un personnage, votre ouverture sur les autres et le role-play ainsi que votre implication forcent toujours mon admiration. Je me suis parfois retrouvé à devoir jeter à la poubelle mes projets d’animation, suite à une réaction ou une réplique inattendue d’un PJ. J’en ai redemandé. Vous voir échafauder des plans machiavéliques pour contrecarrer les projets de telle ou telle faction, reste un enchantement. Surtout quand vous êtes totalement aux fraises, yêk yêk. Souvent, vous pensez à des choses qui ne m’ont même pas effleuré l’esprit, et croyez-moi, ça force l’humilité. “Merde, mais il a raison en fait, j’aurais totalement dû penser à ça !” ou bien “putain mais elle va trop être déçue, c’est pas du tout ça en fait, je suis nul”. Mine de rien, c’est quand même pour vous que le mod existe, et, en ce 28 mai 2018, je reste encore con devant le fait qu’il subsiste des fidèles, ou que des nouveaux venus accrochent au mod. Merci à vous.

L’avenir :

On continue à taffer sur le mod. Je suis très heureux que Hippias nous ait rejoints pour animer, et c’est toujours un plaisir, 9 ans après, de continuer à “bosser” sur le mod avec Wad. Il manque le petit père d’Elechos le voile noir, Rayven, mais eh, il suit encore l’actualité, croyez-le ou non ;). Je salue au passage ici tous ceux qui ont aidé au développement du module sous une forme ou l’autre. Animateurs, développeurs, artistes... Merci !

Image

_________________
Serenera

Welcome year zero


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour subjectif sur près de 10 ans d'Elechos
MessagePublié: Lun Mai 28, 2018 10:51 am 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 16, 2011 3:45 pm
Messages: 397
Elechos a toujours eu pour moi un petit parfum particulier. Ce coté que très peu de modules adopte et qui est d'accepter de jouer une certaine fatalité, de faire de l'injustice et d'avoir des RPs totalement partiaux.

Dans la plupart des jeux, ce sont (avec tout ce qu'il y a de très subjectif dans cela...) le mérite, les exploits, le temps passé, l'investissement,... qui guide la récompense, dans Elechos on avait l'impression qu'avec un peu de chance, finalement, ou un peu de flair parfois, tout était possible. Et comme, il est bien souvent plus amusant d'échouer avec un PJ, de se prendre un méchant coup de pas de chance, car cela ouvre bien plus de RP qu'un bon et franc succès et bien Elechos avait ce plus très exotique qui le rendait unique. Çà c'est pour les bonnes choses ^^

Mais ce qui est indispensable pour accepter, coté joueur, de jouer une injustice/fatalité c'est :
1) ne pas le tuer, en bref laisser un espoir et ça globalement ça va sur Elechos
et 2) de la réactivité Dmique.
On peut mettre une balle dans le genoux d'un PJ et lui rayer son désir de devenir milicien mais on doit lui permettre de jouer alors son désir de vengeance ou toutes autres actions. Et pour cela, il faut un vrai jeu/communication entre joueurs et DMs à la fois de forum et IG. Pour cela il faut aussi du temps et des DMs libres qui répondent aux sollicitations. Pour ça l'équipe d'Elechos n'a pas toujours été très bonne ^^
La solution simple a fini par arriver un peu trop souvent d'elle-même et adopté sans trop broncher par les joueurs et les DMs : coté DM presque toujours finir une animation positivement sans trop secouer les joueurs et coté Joueur pas trop en faire ni trop assumer les cotés extrêmes comme ça, pas de suites indispensables, pas de planifications de conséquences à rallonge et Elechos est redevenu un peu plus un serveur comme les autres en perdant un peu son âme. Dommage.

Il n’empêche que pas mal d'année plus tard, et bien Elechos reste pour moi l'un des meilleurs serveurs que j'ai fréquenté et qui me donne envie de retenter l'aventure, c'est qu'il y a plus de réussites que d'échecs dans cette aventure finalement vu de chez moi ! Alors GG l'équipe et les joueurs.

[petit message subliminal pour Ser] Il ne me reste plus qu'à attendre l'ouverture de la discussion sur mon BG qui m'imposera les corrections d'usage pour avoir ma validation. Je n'ai jamais su jouer un PJ, sans pouvoir assumer pleinement tout ce qu'il est et donc sans validation en amont [fin de l’auto-suggestion ^^]

_________________
Aram le balafré : juste un peu moins que rien !

Sile, mi-bénie , mi-maudite, mi belle comme un ange, mi elfe noire [morte]
Hermine la Noire : Conceptrice du "Vomi de Gognole", journal de Syrneth [disparue]


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour subjectif sur près de 10 ans d'Elechos
MessagePublié: Lun Mai 28, 2018 12:59 pm 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Mars 11, 2012 2:22 pm
Messages: 129
Localisation: Regnum Franciæ
Je n’ai certes pas connu Elechos pendant près d’une décennie, car quand bien même je ne serais pas parti, je n’aurais logiquement pas pu durer plus que la moitié, mais le module m’aura suffisamment marqué lors de mon passage en 2013 pour que cela m’enjoigne de lui consacrer, ainsi qu’à ma modeste expérience de ces lieux, quelques lignes, suite à ce message ouvert intéressant de Serenera.

Si Elechos a été créé « par hasard », j’y suis arrivé de même, ou plutôt à l’invitation d’un joueur rencontré sur un module (Iles du Couchant) où je jouais un paladin de Tyr depuis presque deux ans – joueur qui aura incarné ici un blond de l’Excidium, je pense que les anciens l’auront reconnu. Je n’avais jamais croisé, à ma connaissance tout du moins, les autres joueurs du module (mis à part une autre itération de Gabrielle la moniale), ni l’équipe, et je crois que cette communauté assez hétéroclite pouvait trancher avec celles d’autres modules où l’on retrouve toujours plus ou moins les mêmes noms : cela pouvait contribuer à être plus enveloppé dans l’atmosphère sombre et opaque de l’univers que dans des circonvolutions à base de groupage global (qui a dit réseau social déguisé ?) et de « flood » à outrance (quel terme atroce !), comme j’ai pu le voir ailleurs. La mention à Vampire la Masacarade – Rédemption m’a amusé toutefois, car je me souviens avoir, il y a bien longtemps, poussé par hasard la porte du mode multijoueur, avoir atterri dans une sorte de salon de thé anglophone, et m’en être fait éjecter prestement : je n’ai pas récidivé, et il aura fallu attendre longtemps, soit 2010, avant que je ne considère sérieusement une aventure à plusieurs via Neverwinter Nights 2 – mais qui sait, j’aurais peut-être pu croiser certains membres de l’équipe plus tôt autrement.

J’en reviens à ce qui nous intéresse, Elechos, où j’ai donc débarqué avec un énième paladin (eh oui, ma classe fétiche) dénommé Clovis Valoris, à une époque où le module était bien vivace, et où la répartition des joueurs était également un peu plus variée qu’aujourd’hui – on pouvait ainsi croiser un nain sympathique (Kraelgor), quelques halfelins (bonjour Rugrin, et quelques pensées pour Ania ou Rory), quelques elfes masquées, un ou deux draïs déjà parfois (Sile), des gnomes (sacré Wann) et des brutes semi-orcs, etc. Le quartier central était en perpétuelle effervescence, entre les coups de sang d’un KA particulièrement agressif qui n’avait pas encore dépossédé les Vigilants de leur chapelle, une milice sous la coupe de Don Gormi qui accumulait les bavures et les intimidations, l’Excidium, rejointe par un maître d’arme du nom de Harald, qui paradait parfois comme les membres des maisons nobles, des semi-orcs à la cervelle de la taille d’un petit pois qui pouvaient vous réduire en bouillie par hasard (chers Aggrippa et Picus) quand ils n’étaient pas guidés par les sbires du Baron, tandis que Sarmath était encore aux mains d’un shérif nonchalant et que le Klan, un gang parmi d’autres, n’avait pas encore de velléités politiques (et que Haïssa était encore une recrue !), que le Boucher s’activait à accumuler des victimes sanguinolentes, et que les cultes s’incarnaient un peu plus diversement, à travers notamment la prêtresse du ver Val ou le prêtre de Néraï Tibérias – et la sœur écarlate Priscilla un peu plus tard.

Pardon pour ce catalogue nostalgique qui ne sera pas parlant pour tout le monde, mais me replonger dans l’Elechos d’il y a cinq ans me rappelle et me permet de témoigner du fait que ce que j’ai aimé pendant les quelques mois qu’aura passés Clovis en Luminis, c’est d’avoir pu lui faire vivre un rôle de dévouement dans sa plénitude dans un monde vraiment dangereux, où les surprises étaient toujours au rendez-vous. Un monde si dangereux que mon personnage avait sa carte de fidélité à l’hospice, où il était convalescent très régulièrement, ce qui lui permettait de profiter de l’inénarrable sœur Mazarine Voss et de son acolyte Francesca, sans oublier Gabrielle la discrète et dévouée. Si l’on peut toujours jouer des personnages plus neutres et passifs, je trouve qu’Elechos est justement très intéressant parce que l’on peut y incarner des personnages qui soient de vrais bons et de vrais mauvais, c’est-à-dire que les premiers ont vraiment de quoi faire pour tenter – désespérément certes – de redresser la barre, tandis que les seconds jouissent d’un terrain de jeu idéal – à leurs risques et périls, toutefois ! Le style d’animation de l’équipe m’a paru en parfait accord avec cette donnée de base, en faisant vivre inopinément l’environnement via des personnages qui ne nous demandent pas notre avis pour interagir avec nous, même à notre détriment, et sans que cela ne nécessite nécessairement des rendez-vous et de remplir des formulaires sur un forum (bien sûr, il y a des animations plus conséquentes qui le requièrent, mais il est bien agréable que ce ne soit pas systématique.)

Pour moi, c’était ça, Elechos, un univers original où le monde était en péril, où la civilisation survivait à grand peine et où il m’était agréable de jouer au justicier, un justicier qui avait vraiment des moyens pour agir (pas comme sur l’immense majorité des serveurs Royaumes oubliés où les paladins ou assimilés sont à la remorque d’une faction armée et tributaires d’un corset moral et législatif laïcs calqués sur notre époque), tandis que les maîtres de jeu rivalisaient d’inventivité pour donner moult visages inattendus aux dangers qui pouvaient mettre en valeur les survivants qu’étaient tous les personnages, de quelque nature qu’ils fussent. En ce sens, je comprends très bien le dilemme auquel a pu faire face l’équipe, et dont vient de se faire l’écho Serenera, c’est-à-dire que sans risque, Elechos peut aisément perdre son âme, sans même en venir à parler de la fréquence des animations qui dépendent de la vie de chacun, et de la difficulté à trouver des maîtres jeu sur un jeu de niche, désormais. Clovis Valoris n’aura par exemple duré que quelques mois, et sa mort aura fait montre d’un excès de malchance assez extraordinaire en un sens, mais en comparaison du jeu très inhibé imposé sur d’autres serveurs RO, cette trajectoire courte, mais très dure et pleine d’épreuves, aura sans doute eu plus de saveur pour moi que les longs voyages tranquilles d’autres personnages à la vie plus étirée mais ô combien moins méritante. Je suis néanmoins parti jouer ailleurs deux ans – après avoir créé un prêtre d’A’gloth éphémère, avec lequel la sauce n’a pas trop pris (peut-être à cause du souvenir trop récent de Clovis, ou d’un bg théologique ambitieux qui tombait très mal au vu de la situation des Vigilants en passe de se corser diablement) – ce qui m’a justement confirmé, par comparaison directe, ce qui m’avait semblé nécessaire pour jouer de manière intéressante : en résumé, j’ai eu énormément de mal à rejouer un paladin bridé dans les RO après Elechos.

Image

Après environ trois ans de sevrage complet de jeu de rôle sur Neverwinter Nights, et après y avoir songé depuis aussi longtemps finalement, me voici donc de retour en espérant retrouver au moins un peu du charme du module du temps jadis. En ce sens, j’encourage l’équipe à rester elle-même : il est normal qu’il y ait des difficultés, des lassitudes, des interrogations, mais sacrifier l’âme du serveur à cela, ce serait anéantir le travail de toutes ces années.

Au plaisir de jouer avec les survivants locaux en tous les cas, et longue vie à Elechos !

_________________
Est : Athanase Aeternus
Fut : Clovis Valoris, Vigilant Protecteur (mort) ; Theodose Phoebus, Vigilant apprenti chapelain (parti)


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour subjectif sur près de 10 ans d'Elechos
MessagePublié: Lun Mai 28, 2018 6:21 pm 
Aventurier

Inscrit le: Lun Nov 10, 2014 9:26 pm
Messages: 79
Et bien ça ne fait pas si longtemps que je joue sur ce serveur, à vrai dire sur nwn2 que je croyais éteint et sans mode multijoueur. J'ai eu tort et lorsque j'ai racheté le jeu j'ai choisi Elechos pour débuter une nouvelle aventure après nwn1.

Je ne connaissais même pas l'interface du jeu lorsque je me suis connecté. J'ai créé mon personnage et j'ai atterri au central. J'ai eu la malchance de tomber sur Waduke et mon personnage a perdu une main à peine arrivé! Et bien j'ai beaucoup apprécié et rigolé malgré tout et je trouve ça cool que le staff reste fidèle à l'univers et ne cède pas aux "caprices" des joueurs qui n'acceptent pas leur sort. Il y a en Elechos quelque-chose d'unique alors préservez le, je vous le souhaite.

_________________
Necren : Mort
Drudo Nerbott : Asile
Maya


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour subjectif sur près de 10 ans d'Elechos
MessagePublié: Lun Mai 28, 2018 8:03 pm 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Mai 13, 2011 2:41 pm
Messages: 91
C'est inspirant.
Je suis la peut être pas depuis le tout début mais ça doit pas être loin. Mon premier perso avait l'ID 42 même de mémoire.

Je suis venu sur ce serveur grâce à des amis. Un bon gros ramassis de fouteurs de merde, soyons bien clair, on arrivait ici après un serveur privée d'un MMO "RP" (mais surtout pvp), avec notre légendaire Kjeld le vendeur de Kebab.
On a farmé, on a joué, on a rit.
Bon sang, les premiers enchantes d'elechos...
Vous avez déjà vu un vendeur de Kebab avec une dague electrico-sonico-acido-pyro-cryo-positivo-negative qui ressemble a un sabre laser?
Et vous avez déjà vu quelqu'un essayer de se jeter par une fenêtre a 10m du sol parce que c'est moins risqué que laisser une mouche se poser sur lui?
Ou encore un chat avec un tatouage dans les poils qui a tué plus de personne que le Boucher?

J'ai vu tout ça à cette époque. Les mouches nous faisaient peur. L'eau nous faisait peur. Nos ombres nous faisaient peur.

"Il est l'heure"
"En effet, il est l'heure"

Que de souvenir.
Puis j'ai perdu un perso de façon inepte. Vraiment. Cette perte m'est restée en travers de la gorge.
Mais j'ai continué à jouer, c'était le serveur qui était comme ça, et on s'éclatait.
Puis j'ai sortit un monstre qui a survécu à trop de chose par chance pour commencer. Il a survécu au "début" ultra violent d'elechos. Puis est venu la période de la clémence, qui l'a fait survivre à pire encore. Il aurait du crever (ou tout du moins pas s'en sortir comme ça), je le sais maintenant. Mais j'étais tellement fier d'avoir survécu.
Quand on a fuit les mouches pendant des mois, voir des années, ça fait plaisir de faire trembler même le Ka.

J'ai rencontré des gens qui ont marqué ma vie sur ce serveur. Ce serveur m'a fait connaitre des personnes qui ont compté, qui m'ont faire rire, pleurer, réfléchir.

Elechos, pour moi, ça a été une grande aventure. J'y suis revenu maintes et maintes fois. Dans pleins de période différentes, tant pour le serveur que pour moi. Et ça restera j'espère encore une aventure longtemps.

Même la, que j'y reviens à nouveau, je me décide a laisser l'ancien elechos derrière moi, tout recommencer et malgré tout je prend plaisir a rp ici. Même me prendre la tête avec certaines personnes, au final... c'est pas si mal.


Elechos c'est un peu un vieil ami pour moi. Il a ses hauts, ses bas. Parfois il me prend la tête au point que j'ai envie de le claquer mais la plupart du temps je suis content de le voir et de passer du temps avec lui.
Et même si parfois on se perd de vue un temps... je fini toujours par le rappeler.


PS : j'ai tout écrit d'une traite sans relecture pour laisser libre cours a mon sentiment sur le sujet, donc désolé pour la correction et le genre sans doute décousu.

PS 2 : non en fait, correction. Mais oui, ça fait un peu nostalgie tout ça. Mais bon... le truc des vieux ça, non?


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour subjectif sur près de 10 ans d'Elechos
MessagePublié: Ven Juin 22, 2018 11:33 am 
Aventurier

Inscrit le: Lun Nov 10, 2014 9:26 pm
Messages: 79
Du coup, suivant ce post j'aimerais savoir quel est l'avenir du module ? Vu le peu d'activités depuis plusieurs semaines ( depuis mon retour en fait ) ne serait-il pas intéressant de faire avancer plus rapidement la trame principale ?
Il y aurait un peu de renouveau même avec moins de présence DMique et peut-être que les joueurs trouveraient quelque-chose de plus à faire... J'avoue que les quelques joueurs encore présents tournent un peu en rond =)

Bon d'accord, je dis ça parce-que j'ai enfin du temps pour jouer :mrgreen:

_________________
Necren : Mort
Drudo Nerbott : Asile
Maya


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Les heures sont au format UTC


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 5 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers: